Château de Riell

14/20
 
Website
See pictures

Chef

Benoît Janet
  • +33 4 68 05 04 40
  • See on map Parc naturel régional des Pyrénées Catalanes
    66500 Molitg les Bains
  • From 47

  • Schedule In holidays until 01/04/2020
    • Mo
    • Tu
    • We
    • Th
    • Fr
    • Sa
    • Su
    • Closed
    • Closed
    • Closed
    • Closed
    • Closed
    • Closed
    • Closed
    • Closed
    • Closed
    • Closed
    • Closed
    • Closed
    • Closed
    • Closed

You ate at Château de Riell ? Share your review with us...

Gastronautes reviews

4.3 / 5
Baila
posted on 31/08/2019 5.0 / 5

Une cuisine de très haut niveau et un service convivial et attentionné. Des plats magnifiquement présentés. La bonite sur pastèque et groseille est mémorable. Le cochon exceptionnel. Le dessert chocolat caramel cerfeuil délicieux et surprenant. Un lieu charmant avec une pointe d’étrangeté du fait d’un château un peu néogothique que l’on verrait davantage en ....Écosse. Sauf que nous sommes en plein milieu d’un paysage pyrénéen

jackie
updated on 07/03/2017 à 14:23 • posted on 23/08/2014 3.5 / 5

L'approche de Andreu Come Roca est intéressante car il revisite le répertoire de la cuisine catalane,avec deux entrées remarquées et goûtées:supions sur une purée à l'encre de seiche, oreiller de champignons crémeux à souhait puis des gambas à l'eau de tomate et une galette de botifara, ris d'agneau etc..Des regrets: que des plats chauds pour ce repas d'été avec un soufflet avec un sorbet aux herbes un peu sucré,un accompagnement de l'apéritif à travailler ( les olives bon!!!),un service à l'ancienne et peu bavard sur la composition des plats.Je me demande si ce jeune chef de talent qui travaille la fraîcheur des produits, avec des cuissons précises n'aurait pas intérêt à exprimer sa créativité en créant son propre établissementMai 2016 nous allons à la découverte du nouveau chef car Lieven Van Aken ne sera resté qu'une saison Apéritif maison et amuse bouche à l'asperge peu goûtéLes morilles du menu m'attiraient mais il n'y avait qu'une morille....farcie de boudin blanc avec un accompagnement de de petits pois le tout étant correctMadame tentait la soupe d'orties avec deux huîtres tièdes et poursuivait avec un merlu légèrement trop cuit et ses poireaux cuits à la planxa tandis que je testais le pigeonneau et ses asperges d'un niveau correctSi les chefs changent, le second en charge des desserts est sans doute resté car nous avons retrouvé le soufflé pommes citron vert et un parfait réglisse café avec meringues et glace noix de coco sans grande originalitéDéception donc avec cette cuisine' lisse' d'hôtel pourtant réalisée par un jeune chefUn prix relais château avec une addition de 160 euros pour deux et une impression de régression dans la manière de recevoir ( on sert l'eau, le vestiaire n'est pas pris et on ne nous raccompagne pas en partant)Dommage car l'endroit est magique