Auberge Frankenbourg

15.5/20
 
Website
See pictures

Chef

Sébastien BUECHER
  • +33 3 88 57 93 90
  • See on map 13 rue Général de Gaulle
    67730 La Vancelle
  • From 41 to 96

  • Schedule Closed today
    • Mo
    • Tu
    • We
    • Th
    • Fr
    • Sa
    • Su
    • 12:00-13:45
    • 12:00-13:45
    • Closed
    • Closed
    • 12:00-13:45
    • 12:00-13:45
    • 12:00-13:45
    • 19:00-21:00
    • 19:00-21:00
    • Closed
    • Closed
    • 19:00-21:00
    • 19:00-21:00
    • 19:00-21:00

You ate at Auberge Frankenbourg ? Share your review with us...

Gastronautes reviews

4.7 / 5
Glumo
posted on 04/02/2019 5.0 / 5

Toujours dans l'exception la plus absolue!!! Acceuil, cuisine de l'entrée au dessert: tout est parfait.

Glumo
posted on 05/12/2018 5.0 / 5

Nous y sommes allés souvent et continuerons. L'établissement brille d'excellence à tous les niveaux.

J-Krak
updated on 07/03/2017 à 14:23 • posted on 31/10/2014 4.0 / 5

Une grande salle façon ancienne auberge vosgienne avec charpente de bois blanc apparente, bel éclairage et vue sur les collines. Ici, c'est la maison Buecher avec le fils Sébastien aux fourneaux, Guillaume en Maître d'hôtel et en maître des lieux nous accueille, maman n'est pas très loin.on s'emballe pour le menu 'Découverte Gourmande' servi en dix plats, vins compris pour un peu plus de cent Euros, soit probablement le meilleur rapport qualité-prix pour un menu de ce niveau, de cette diversité de plats et de cette richesse. Plein d'amuses-bouche : une queue de crevette, un gaspacho de cèpes de la région, des pousses de légumes en gelée, mousse au lard, du thon albacore sur ses jeunes pousses, vinaigrette au fruit de la passion. Ensuite les plats se succèdent, les surprises s'entrechoquent. Sébastien Buecher ose, tente les mélanges, bouscule, adore les associations terre-mer, expérimente, propose. Foie gras avec escargot ou vs anguille fumée, langoustines et sorbet de petit pois, homard pomme et concombre, tartare de boeuf et huître ou maquereau. Il y a forcément des assiettes moins virevoltantes que d'autres mais le défi est de tenir la distance et d'aimer les surprises. Les desserts sont d'un très beau niveau également. Une adresse faite à deux reprises sans véritable fausse-note...[déjeuner du 1er septembre 2011 & du 15 mai 2012]